CORRESPONDANCE

14 mars 2009

CORRESPONDANCE.

Cher lecteurs, bienvenue sur CORRESPONDANCE. Je vais commencer par présenter ce petit site. Nous sommes deux sur ce blog : moi - Laure - et Morgane. Nous avons un passion en commun. L`écriture. Pas un simple petit mot, mais j`abrège pour l`instant un baratin à ce sujet. Nous échangeons des lettres, et de cette idée nous en est venue une autre : une histoire en correspondance. Nous échangeons donc des lettres à travers un personnage de fiction. Cette correspondance sera retranscrite sur ce site. Nous vous présentons donc Mona (écrite par Laure) et Annabelle (écrite par Morgane). Bonne lecture et n`hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez.

P.S : Merci beaucoup à tous pour vos visites, laissez-nous votre avis, n`hésitez pas. Et merci d`avance de parler de ce site un peu partout autour de vous..

Posté par Morgane et Laure à 20:29 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


TROMBIBLOG.

Chers lecteurs, pour connaître mieux les gens qui nous lisent, pour vous voir exister, avoir des preuves de votre soutien, prenez une petite photo en cliquant là : letrombiblogdeCorrespondance. Merci beaucoup.

Posté par Morgane et Laure à 22:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2009

LETTRE 1 - MONA.

Le 1er Septembre.

Ma Nana-rien-qu`à-moi

Présentement, je dévore des fraises sur le balcon. Et je pense à toi. Les fraises n`ont plus autant de goût, un vent frais souffle sur le balcon : c`est la rentrée. Plus que deux jours, et l`enfer commence. Je sais bien ce que tu penses : je ne fais que me plaindre. Mais toi tu déménages dans une GRANDE ville. Tu pourras te faire de nouveaux amis. Je connais tout le monde dans ce bled paumé. Il n`y auras jamais de surpopulation ici, c`est clair. Je connais donc tout le monde, et tu sais pourquoi je vais t`annoncer que je vais sûrement passée une année seule. D`ailleurs, je n`attends absolument rien de cette 3ème, hormis d`avoir le brevet. Je ne t`écris pas pour exprimer ma rancune. Mais tu le sais, je suis abandonnée. Parce sans toi, c`est plus pareil Nana. Parce que sans toi, je suis perdue. Tu me manques vraiment beaucoup. Je sais que tu ne vas pas m`en vouloir de râler, je sais que toi, tu me comprends. Je vais savourer ces deux derniers jours en regardant des trucs pourris à la télé, affalée sur le canapé, riant comme une baleine, et me goinfrant de pains au raisins. Les pains aux raisins. Tu le sais toi, c`est mon vice. A part ça, comment est ta nouvelle chambre ? T`as de la chance - quand même. Hier je suis allée à la brocante. Pas pour tenir mon petit stand avec mes jouets d`enfants avec toi Nana, mais pour découvrir des petits trésors. Résultat : quatre magnifiques vinyles, une chemise à fleurs que je rafistolerai et une armoire géante en ébène. Je suis assez contente. Avant de tomber dans une profonde déprime à l`approche de l`apocalypse, je termine cette lettre. Je la posterai le jour de la rentrée, en allant au collège. Espérons que ça va me porter chance. Regarde bien au fond de l`enveloppe. Tu trouveras des bisous sucrés éparpillés un peu partout. Je t`aime.

P.S : J`ai lu le livre d`Anna Gavalda que tu m`as conseillée avant de partir. W-O-N-D-E-R-F-U-L ma Nana chérie.

Mona. 

Posté par Morgane et Laure à 15:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

LETTRE 2 - ANNABELLE.

Le 10 septembre.

Ma Mona,

comment vas-tu ? Mieux j`espère. Ma rentrée n`as pas été.. normale. Mais c`était tout de même une rentrée. Avec le retour des profs et l`odeur de craie. Beurk. Le pire, ça a été pour être à l`heure. Tu sais qu`être ponctuelle n`as jamais été mon problème, mais en métro, c`est une autre histoire. Je me suis déjà fait quelques amies. Il y a aussi un garçon sympa qui m`as fait visiter. Il s`appelle Marc. Mais tu me connais, les garçons et moi ça a toujours été le fossé profond. Bon, je ne te raconte que des choses géniales alors que toi tu es toute seule. J`aimerais de tout mon coeur que tu sois ici, avec moi, pour découvrir Paris et ses nombreuses boutiques. J`aimerais regarder si il y a des garçons mignons. J`aimerais aller voir avec toi Gran Torino, ce film merveilleux. (Tu l`as vu au fait ?) Tu me manques. Je t`envoie d`énormes bisous pollués mais qui t`aiment.

Annabelle.

P.S : Ma chambre a ses murs couvertes de nos photos. Plus nos albums ouverts par terre. Tu sais maintenant à quoi elle ressemble.

Posté par Morgane et Laure à 16:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

LETTRE 3 - MONA.

Le 13 Septembre.

Chère Nana

Je suis toute contente que tu m`ai répondue. .. Malheureusement non, je ne vais pas mieux. Ca s`est plutôt empiré. Comme tu le sais, le 3 septembre, tous les élèves de 3ème devaient être devant la grille du collège à 8 heures pile. Mais - comme chaque année - ils n`ont pas précisés que c`étaient des mutants à boutons et autres mammifères du même genre qui avaient été réunis.  Comme d`habitude, je n`appartenai à aucune des sectes présentes. Et celles-là, tu les connais bien ma Nana. Il y avait toujours les trop-coiffées-trop-maquillées-trop-habillées (clan réservé au filles s`ilvousplaît) et leur complément en masculin, les accros aux jeux vidéos encore plus mutants que les autres et les racailles professionelles qui foutent tellement le bordel en cours que t`aimerais leur demander de parler moins fort pour pouvoir dormir tranquillement. Je sais pas vraiment quel genre de fille je suis. Tu le sais peut-être, toi, Nana ? Sinon, les profs m`ennuient déjà horriblement et je subodore que ça va continuer toute l`année. Je sais pas ce que je donnerai pour aller à Paris. D`ailleurs, comment va Tim ? Il a dû grandir ce petit bout de chou. Moi non plus, je ne me lasse pas de regarder nos photos. Tu es magnifique dessus, comme d`habitude, avec tes longs cheveux roux. Ah oui ! Justement. Tu m`as dit a téléphone que tu les as coupés. Quel dommage. .. A part ça, ce Marc, il est aussi en 3ème j`imagine ? Il est dans ta classe ? Il va tomber raide dingue de toi ma Nana, c`est sûr. Je suis contente que tu te sois fais des amies. Et non, je n`ai pas pû aller voir Gran Torino, bien que j`adore Clint Eastwood. Je n`ai pas une minute à moi en ce moment. Les profs nous ont déjà donné une tonne de devoirs. C`est pour cette même raison, que je vais arrêter ici cette lettre. Je t`aime mon Annabelle.

P.S : J`ai dégoté des Doc Martens rouges à petit prix. Elles sont sublimmes.

Mona.

Posté par Morgane et Laure à 16:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


22 mars 2009

LETTRE 4 - ANNABELLE.

Le 21 septembre.

Chère Mona,

j`imagine que tu ne vas pas super bien. Mais ne t`inquiète pas : ici, les élèves sont assez semblables à ceux de la cambrousse. Oui, Marc est en 3ème ET dans ma classe. Mais ils sort avec une fille, Nathalie, rigolote mais légèrement stupide. Le conservatoire est génial, contrairement à l`année dernière, ce qui fait que je galère en solfège. Avec le collège (dont le brevet à la fin de l`année), la danse, la guitare et le théâtre, je ne sais pas comment je trouve le temps de sortir. Le temps ici est accéléré, mais cela me fait du bien. Mes pensées ne te quittent pas. Ce serait super que tu puisses venir nous voir à Noël. Tu verrais à quel point Tim est de plus en plus énervant. Le CP ne l`arrange pas. Je vais te laisser, je suis en permanence et le pion vient de me prendre mon carnet (quelle rebelle, héhé). Bisous au Nutella Mona d`amour. Je t`aime.

Ta Nana.

P.S : C`est vrai que ma nouvelle coiffure me change, mais j`en avais assez de ces cheveux qui ne ressemblent à rien.

Posté par Morgane et Laure à 14:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

LETTRE 5 - MONA.

Le 24 Septembre.

Mon Annabelle-qui-sent-la-clémentine,

je m`en souviens. Quand j`allais chez toi, il y avait toujours ta mère qui épluchait des fruits dans la cuisine. Elle nous en proposait [c`était sa période alimentation saine] et toi, tu choisissais toujours la clémentine. Moi, les cerises. Tu m`en mettais dans les oreilles, pour faire comme des boucles. Je repense de nombreuses fois à ces moments avec toi. Je m`imaginais que rien ne pourrait nous séparer. Et encore moins la gentille maman de ma copine qui épluchait des fruits dans la cuisine. D`ailleurs, en parlant de ta mère, elle se plaît à Paris ? Et son nouveau job ? Parce qu`il ne faudrait pas qu`elle t`ai éloignée de moi pour rien, pas vrai ma Nana ? Pour parler de Marc, je suis sûre que tu as toutes tes chances. Cette Nathalie, si tu n`exagères pas sur sa stupidité, il en aura vite assez crois-moi. Tu lui as reparlé depuis la visite du collège ? Si non, prends ton courage à demain et bouge-toi les fesses ma Nana. Je suis super contente tu aimes ton conservatoire. Tu sais ce que j`aimerais ? Que tu t`enregistres à la guitare et que tu m`envoies une cassette. J`aimerais entendre le médiator frotter contre la corde, j`aimerais entendre ton pied qui tape en rythme sur le sol et ta voix fredonnant la chanson. Je suis sûre que tu exagères, Tim doit être adorable, comme toujours. Mais j`admets bien qu`étant sa soeur, il t`embête plus. Oh ouuuuuuuui ! J`aimerais tellement aller à Paris. Je verrai la Tour Eiffel pour la première fois. [tu rêves, Mona] J`ai bien reçue la photo de toi. C`est vrai que tu es aussi très jolie avec les cheveux aux épaules. Ils sont toujours aussi beaux et lumineux. D`après ce que tu m`as dit j`ai comme l`impression que les surveillants sont plus strictes dans ton collège qu`ici. Je me trompe ? J`arrête ici. Dis-moi si mes longues lettres t`ennuient. Je comprendrai. Milles bisous à l`eau de rose.

Mona.

Posté par Morgane et Laure à 15:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2009

LETTRE 6 - ANNABELLE.

Le 11 octobre.

Ma Mona,

c`était si bien quand on pouvait se voir tous les jours.. Au fait, je mange toujours des clémentines ! J`ai mis du temps à t`écrire, et il s`est passé tant de choses ! Tu dois te demander quoi. Eh bien, j`ai pris mon courage à deux mains et je suis allée parler à Marc. Tu sais, c`est un garçon incroyable, tu l`adorerai. Mais à un moment, évidemment, on s`est mis à parler de Nathalie. Et alors là je n`ai pas  pu empêcher ma voix de trembler de colère. Je lui ai démontré par A + B que Nathalie virait à la petite pouffiasse de base. Sauf que j`avais oubliée un détail : il l`aime (et vraiment). Au final, il m`a crié à la figure de ne plus aller lui parler. Pourquoi est-ce que je manque autant de tact, ma Mona ? En cet instant, plus que jamais, tu me manques. Avant que Marc ne me traite de ______, on a fait un morceau à la guitare ensemble. Je te l`envoies. Je ne l`écoute plus de toute façon. Je suis triste, et ne fais que de bouffer du chocolat. Et toi, comment vas-tu ? Bien j`espère. Sinon je déprime vraiment. Au fait, ma mère va bien. Au début, elle était stressée par sa vie parisienne. Il faut un temps d`adaptation. Mais maintenant, elle se sent vraiment bien ici, et si tu étais là, je me ficherais pas mal de Marc et toutes ces histoires. Je serai heureuse malgré tout. Même si les surveillants sont sévères, les profs sont débiles et on s`éclate ! Ah mais je n`arrête de te raconter ma vie. Comment va ta mère ? Et Pop, est-ce qu`il perd autant de poils qu`avant ? Une fois j`étais partie de chez toi, ma chemise ne ressemblait plus à rien, haha. Tous ces souvenirs m`habitent, et même si Paris, c`est génial, la campagne me manque. Eh oui, je sais, c`est bizarre. Tu me manques, je t`aime Mona à la cerise.

Nana.

Posté par Morgane et Laure à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

LETTRE 7 - MONA.

Le 14 Octobre.

Nana-chou ♥

C`est vrai qu`il s`en est passé des choses depuis ta dernière lettre ! Et contrairement à ce que je pensais, moi aussi j`ai de GRANDES nouvelles à t`annoncer. Mais je le ferai plus tard (pas pour le suspens, mais je veux te parler de Marc). Je suis si contente que tu te soit enfin décider à lui parler, mais quand même Nana, tu aurais pu t`abstenir de parler de Nathalie ! Et je sais reconnaître une Annabelle amoureuse quand j`en vois. Ce sera sûrement dur de te pardonner mais il le fera, crois-moi. Et puis il n`en vaut peut-être pas la peine Nana. Il n`est peut-être pas aussi génial que tu le crois. Bon je sais que tu veux absolument savoir alors voilà.. Ma mère est d`accord pour m`offrir mon cadeau d`anniversaire en avance : une nouvelle gratte. Une Gibson, plus précisément. Je sais que tu trouves bête d`essayer de déchiffrer des morceaux dans sa chambre alors que je pourrai aller au conservatoire. Mais tout ça n`est pas pour moi. Enfin bref je suis heureeeeeeeeeuse. Vivement qu`on se voit pour jouer ensemble. Évidemment je ne suis pas encore une professionnelle comme toi héhé. Mais ça va venir. Sinon, il y a une nouvelle dans notre classe, elle s`appelle Sybille. Elle était un peu paumé alors je lui ai fait visiter le collège. Elle est gentille, attentive et drôle. Mais ne t`inquiète pas Nana, elle ne te remplacera jamais. Le morceau de guitare que tu joues avec Marc est magnifique. Je l`écoute en boucles. Mais malheureusement, le voisin taille son laurier et on a droit à un vacarme pas possible qui trouble notre tranquilité. Et c`est partit pour durer : il veut refaire tout son toit ! Pour répondre à ta question, ma mère va bien, et transmets le bonjour à la tienne ! Pop a changé depuis que tu es partit.. Il devient vieux maintenant. Et ça ne l`amuse plus autant de courir après une balle, une colle ou un stylo. Il ne perds pas encore ces poils, il se les renforcent en ce moment, en prévision de l`hiver. Je fais comme lui d`ailleurs, je me suis acheté une grosse écharpe en laine noire et un bonnet. Il doit aussi faire froid à Paris non ? En ce moment, à pars l`arrivée de Sybille, ma vie n`est pas très passionnante. Les profs enchaînent contrôles sur contrôles parce qu`il faut bien remplir le bulletin du 1er trimestre.. Je suis extrêmement fatigué en ce moment. Désolée de ne pas avoir totalement répondu à ta lettre aujourd`hui, mais le devoir m`appelle. Je pars réviser de l`espagnol. Je t`aime très fôrt.

P.S : J`ai lu tous les tomes des QUATRE SOEURS de Malika Ferdjoukh. Je te les conseilles. Ils sont juste supers.

M.

Posté par Morgane et Laure à 22:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 avril 2009

LETTRE 8 - ANNABELLE.

Le 22 octobre.

Mona,

quelle chance tu as d`avoir une nouvelle guitare. Une Gibson en plus de ça ! C`est génial : on pourra jouer pleins de morceaux ensemble, mais il faut attendre décembre pour qu`on puisse se voir (Car ces vacances, je pars chez mon oncle, à Bordeaux, nous ne pourrons pas nous voir). Ça va être fantastique ! Je nous y voit déjà - je suis si impatiente.. J`espère que même si tu ne sais pas le solfège, tu te mets à déchiffrer des tablatures. Je suis contente que tu te sois fait une nouvelle amie, comme ça je culpabilise un tout petit peu moins de t`avoir laissé. Si un jour je retourne dans le trou-du-cul-du-monde, tu me la présenteras ? Je suis super contente que tu ailles mieux, ça me remonte le moral. Marc ? Il m`énerve : il est trop buté. Le pire, c`est que ça ne va pas très bien entre lui et Nathalie. Ça paraît bête, mais ça me rends triste. Bref, j`arrête de parler d`amour, ma Mona. Oui, c`est bientôt l`hiver et c`est NUL. A Paris, il commence à pleuvoir. Heureusement, il y a pleins de cafés sympa dans la capitale, où on se réfugient avec les copains. On discute, on fait nos devoirs (je sais, tu ne me crois pas, enfin un peu quand même).. Mes sous disparaissent à une vitesse folle ! Je ne comprends plus. Il faut pourtant que j`économise pour les cadeaux de Noël ! Dernièrement, j`ai seulement acheté un sac magnifique, trois tee-shirts, un jean et des disques.. Hmm. Ah oui, en fait maintenant, je comprends mieux ! Donc, Pop a vieilli. Eh bien, il n`est pas le seul ! Mon père aussi a pris un coup de vieux. Il se traîne de l`appartement jusqu`à son travail en bougonnant dans sa barbe (Oui, j`ai bien écrit une barbe) ! Il est dans sa fameuse période métro-boulot-dodo. Avec Andréa, on se fout de lui. Et tu sais comment il est, il finit par se dérider et rigole avec nous et ma mère, toujours dans sa cuisine. Bref, la vie continue.. Mais tu me manques plus que jamais. Je t`aime.

Nana.

Posté par Morgane et Laure à 14:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LETTRE 9 - MONA.

Le 31 Octobre.

Annabelle ♥

Trois mois. Trois mois se sont écoulés depuis ton déménagement. J`aimerais pouvoir te dire que j`ai envie de te voire. Mais ce serait te mentir. En vérité, j`ai peur. Peur de te voir. Peur que tout ai changé entre nous. Peur que nous n`ayons rien à nous dire. Peur que je ne te retrouve plus. Peur que je ne t`aime plus. Peur de ne pas retrouver l`Annabelle que je connais. Parce que j`ai l`impression, au fil de tes lettres, que tu changes. Et moi aussi, sûrement. Moi aussi, j`ai dû changer. J`aimerais pouvoir te dire ce que je ressens. Mais je ne peux pas. Je n`y arrive pas. Pour te répondre, non je ne connais pas les tablatures non plus. Pour l`instant je joue seulement quelques morceaux à l`oreille.. J`essaye de chanter. Mais je n`aime pas du tout ma voix. Elle est trop grave, trop écorchée. La tienne est si douce. J`espère que ça va aller mieux avec Marc. Si je peux te donner un conseil : ne fais pas comme lui. Vous jouez au même jeu ! Va lui dire ce que tu penses. Tu n`as pas fait de nouvelles rencontre à part lui depuis Septembre ? Pour moi, en ce moment, l`amour ne m`est pas du tout indispensable. Mais peut-être que je me ment ? Peut-être qu`au fond de moi j`en ai envie ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Aujourd`hui c`est Halloween. Cette année, ça peut paraître triste, mais j`ai passé la journée dans ma chambre, à lire. Mécaniquement, j`ai acheté cinq gros paquets de bonbons au supermarché du coin. J`en ai distribué aux enfants qui sonnaient à la porte. J`ai reconnu Vincent, le copain de Timothy, sous son déguisement de fantôme. Et toi, tu as fais quelques chose ? Même si, dans une grande ville comme Paris, je n`imagine pas que les gens sonnent aux portes pour réclamer des friandises ! Tu m`as fait bien rire dans ta lettre ma Nana; tu es toujours aussi dépensière à ce que je vois ! Et puis ton père ! Une barbe ! J`ai raconté ça à ma mère et on a bien ri toutes les deux. Contrairement à toi, l`ambiance familiale n`est pas toute rose. Ma mère bosse. Moi aussi. On ne se voit presque plus. Mais ça ne me fais rien car étrangement, j`ai pris l`habitude. Depuis que tu es parti j`ai pris l`habitude de tout. Même des choses que je détestais faire avant. J`ai l`habitude de ton absence. L`habitude du collège. L`habitude de me lever à 6 heures, le matin. L`habitude d`attendre le bus. L`habitude de mentir aux professeurs pour les devoirs. Mais en ce moment - Tu vas crois que je déprime vraiment ! - je ne ment plus car je fais TOUS mes devoirs. Je n`ai rien d`autre à faire que ça. Mais ça a un bon côté, car le brevet n`est pas si loin qu`on l`imagine. Et je ne veux pas te faire une leçon de morale, mais tu n`as pas l`air de t`inquiéter à ce propos. Et j`ai bien peur qu`il le faille. Sybille est vraiment une fille géniale. On a beaucoup de points communs. Ça me fait penser à nous. Tu recevra cette lettre à ton retour de Bordeaux. J`espère que ça se sera bien passé. Je t`aime.

P.S : Pourras-tu me joindre la recette du poulet au cury de ta mère ? Quel délice.

M.

Posté par Morgane et Laure à 17:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 mai 2009

LETTRE 10 - ANNABELLE.

Le 10 novembre.

Ma Mona,
Je comprends que tu ai peur. Moi aussi, je suis anxieuse. J`ai si peur que tu ne m`aimes plus ! Que tu ne me reconnaisses plus ! Car oui, j`ai changé. Mais je sais, qu`au fond de moi, je suis toujours celle que tu as aimé. Même avec mes grandes lunettes de soleil (que je ne mets plus en ce moment : il fait un temps de merde), ma nouvelle veste en cuir, et mon boudage permanent (toi qui me connaît si bien, tu sais que je suis toujours de bonne humeur d`habitude), reste toujours la petite Annabelle avec qui tu passais des week-ends entiers. Te souviens-tu de la fois où nous avons fugué ? On était allés se cachés dans le champs du Père Meuniot. La gendarmerie as mis du temps à nous retrouver ! Il faut dire qu`elle n`y avait pas mis tout son coeur. Tous ces souvenirs me manquent. .. A Paris, on a le temps de penser à rien ! Je me fiche du brevet : avec ma moyenne, je suis sûre de l`avoir. Je préfère m`éclater avec mes amis (oui, je m`en suis fait encore pleins). C`est pour Halloween que je me suis pris ma première cuite. Sur le coup, c`est marrant, mais le lendemain.. . Je ne veux plus boire une goutte d`alcool ! Rapport à Marc, mauvaise nouvelle : il a déménagé. Mais reprenons du début. Jeudi dernier, à 16H43 précisément, je suis allée le voir pour m`excuser. Il m`as regardé longtemps, m`as sourit, m`as fait un bisou sur la joue. J`étais heureuse. Mais c`était la dernière fois que je le voyais. Le lendemain, il n`est pas venu en cours, ni les jours suivant. Une copine m`as dit qu`il est partit à Marseille. Je suis triste. Mais je ne veux pas que tu le sois. L`amour c`est de la merde. On est trop jeune, on peut rien faire. Mieux vaut attendre d`être libre de partir loin, sur une île déserte, son amoureux enfin trouvé. Pour l`instant ça sert à rien. Et je t`en prie, continue de chanter. Tu sais que j`aime par-dessus tout ta voix. A Bordeaux, c`était nul. J`ai acheté deux ou trois trucs, mais je me suis ennuyée. Et toi, tu n`as pas bougé des vacances ? Tu as sûrement dû voir Sybille. Tu sais que je n`aime pas que tu te morfondes seule. Que lis-tu en ce moment ? Malgré mon hésitation, je veux te voir, tu me manques trop. Si tu veux venir chez moi pour Noël, c`est possible, en plus Andrea ne seras pas là; elle passe Noël avec son nouveau petit copain ! A toi de me dire ce dont tu as envie. Je t`aime toujours autant.

Annabelle.

Posté par Morgane et Laure à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2009

LETTRE 11 - MONA.

Le 16 Novembre.


Nana-pâte-à-modeler

je n`ai pas bougé des vacances. Et malheureusement, je n`ai pas vu Sybille, elle est retournée à Bordeaux (c`est là qu`elle habitait avant de déménager ici : ses parents doivent être un peu dingues). J`ai une mauvaise nouvelle : nous ne pourrons pas nous voir à Noël, ma mère veut que nous partions rien que nous deux aux Pyrénées. Pour se retrouver, elle m`as dit. Tu ne peux pas savoir comme je lui en veut ! J`espère que tu n`avais pas tous prévu pour qu`on se voit, et que tu passeras un super Noël + Nouvel an avec tes amis. Sybille m`as proposé d`aller à Bordeaux avec elle pendant 3 ou 4 jours pour le Nouvel An. Ma mère m`as dit que peut-être elle me déposera chez elle en rentrant de montagne. Moi je ne sais pas si j`en ai vraiment envie mais elle avait l`air super contente de me faire visiter sa ville ou me présenter ses anciens amis. Je pense me sentir un peu de trop. On verra bien. Pour l`instant, une maladie habituelle circule dans l`entourage des profs : ils distribuent contrôles, et contrôles sans discontinuer ! Car oui, la fin du trimestre approche à grand pas. Et je ne veux pas faire la rabat-joie Annabelle, mais tu m`as l`air bien sûr de toi ! " avec ma moyenne je suis sûre d`avoir le brevet ", ça m`étonne de toi ça ! Tes parents ont l`air de te laisser aller (contrairement à ma mère qui même si elle ne me parle plus arrive à me surveiller en même temps), avant ils étaient plus sur ton dos non ? Enfin bon, je suis contente pour toi si Paris te fait tant de bien. Moi aussi j`ai besoin d`air. Peut-être que je me trompe et que Bordeaux va me faire le plus grand bien. J`espère ne pas couvrir une petite déprime. Tout m`ennuie en ce moment. Ma vie est sans fantaisie. On dirait qu`elle est programmé à l`avance. Mon grand-père m`as proposé d`aller vivre chez lui. C`est le seul qui a l`air de se rendre compte que mon existence me désespère. Pour te parler de Marc, je suis vraiment désolée pour toi ma Nana. Mais je suis quand même contente que tu te sois décidée à aller lui parler. C`est bien d`avoir brisé le silence avant qu`il parte. Tu ne veux pas essayer de le recontacter ? Tu n`as pas son numéro ou son e-mail ? A moins que - comme tu le dit dans ta lettre - tu as eu ta dose d`aventure amoureuse et que tu préfères attendre un peu.. Et Nathalie dans l`histoire ? Pour répondre à ta question je lis beaucoup en ce moment. Dernièrement j`ai lu Agatha Christie, Amélie Nothomb & Emily Brontë. Je ne me souviens plus des titres exactes; je te les donnerai dans ma prochaine lettre. Je vais arrêter là par peur de t`ennuyer. Désolée de ne pas avoir répondu totalement à ta lettre mais je suis assez fatiguée. Je t`aime de tout mon cœur.

P.S : N`oublie pas la recette !

Mona.

Posté par Morgane et Laure à 17:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2009

LETTRE 12 - ANNABELLE.

ParLe 21 novembre.

Mona d`amour,

même si il fera froid en cette période, je te conseille d`aller à Bordeaux avec Sybille ce Noël. Déjà c`est super grand si on compare avec ce _____ de village ! Et puis, c`est joli. Moi, je m`y suis ennuyée, comme je te l`ai dit dans ma dernière lettre, mais normal : je ne connaissais personne ! En plus, tu te feras peut-être de nouveaux potes. Ça serait cool, non ? Je suis sûre que ça te remonterai le moral. Sinon, je te conseille d`aller vivre chez ton grand-père. Ça te changera du bled, et puis tu ne seras quand même pas si loin de chez ta mère, si tu veux aller la voir. Mais si tu te sens mieux chez lui, tu pourrait y rester longtemps. Voilà mon avis, après, c`est toi qui vois. Du moment que tu es heureuse, j`approuve tous tes choix. Décidément, nos vies ne sont pas drôles en ce moment. .. Je suis si déçue que tu ne puisses pas venir à Noël ! Mais du moment que ça te permet de retrouver ta mère (comme elle le dit si bien), je suis contente pour toi. Vous vous êtes beaucoup éloignées d`après ce que tu me dis, et si ça continue, cela va rendre ta vie encore plus nulle.

De mon côté,  le temps est de plus en plus pourri ! Je pense que, plus tard, je n`habiterai pas dans une très grande ville.. Oui, je sais, ça peut paraître surprenant de ma part, mais la vie à Paris dégoûte à tous les coups des grosses agglomérations. Sinon, c`est vrai que mes parents me lâchent beaucoup en ce moment; je me suis déjà pris une cuite (il me semble te l`avoir déjà raconté), évidemment ils ne sont pas au courant, mais ils ne me surveillent pas. Je dors aussi souvent chez des amis dont ils n`ont jamais vus les parents ! J`avoue que je ne me plaint pas. Je sais qu`après la réunion Parents / Profs il y aura quelques changements. .. Ce n`est pas que je ne travaille pas, je travaille moins, et comme mes notes n`en pâtissent pas.. Mais je me lâche de plus en plus en cours, et une bonne élève insolente, c`est le pire cauchemar du prof. Si tu savais comme je les hais.. ENFIN. J`ai le numéro de téléphone de Marc ! Je l`ai appelé, mais il ne m`as pas répondu. Je hais les garçons. Les garçons qu`on aime, et pour qui on est enfin prête à baisse sa garde. Ces garçons qui, pour finir, nous font toujours souffrir. Pourtant, il me manque. Tu me manques. Je me réfugie dans les nombreux fous rires en cours. Et dans l`écriture. Te voire m`aurai peut-être ramené sur terre, sur une planète nommé Espoir. Il faudra attendre. Je veux que tu te sentes mieux, et pour cela je t`envoie des milliers de bisous, chacun rempli de toute l`amitié que je porte. Je t`aime très fort.

NanaBelle.

 

Posté par Morgane et Laure à 20:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2009

LETTRE 13 - MONA.

Le 1er Décembre.

Bébelle,

Je sais que tu déteste ce surnom et je suis d`accord pour dire que c`est affreux mais, tu te souviens, ta mère t`appelais comme ça quand nous étions petites. Je m`en suis rappelé, et pleins de souvenirs me sont revenus en mémoire, ça m`as fait bizarre, là, dans ma chambre, de me rappeler de tout ça. J`avais un peu une impression de vide. Que j`allais tomber et que je ne remonterai plus jamais à la surface. J`ai pensé à la fois on est montés sur la colline à vélo et qu`on a cueilli des mûres sur le bord du chemin. En rentrant, ta mère nous as grondés, on en avait partout, mais on s`en foutait. J`ai pensé à la fois où tu avais embrassé sur la bouche Thomas et que tout la journée tu étais fière comme un paon a raconté ça à tout le monde. Tu avais l`air drôlement heureuse. Mais en rentrant, tu t`es effondrée sur le lit et tu t`es mise à pleurer. Tu m`as dit qu`en fait, tu ne l`aimait pas, que c`était sacrément affreux d`embrasser quelqu`un, et qu`en plus il avait dû manger du poisson à l`ail avant, parce que ça avait un goût vraiment immonde. Finalement, tu t`es rincée la bouche et on est partis dans un fou rire contagieux. Ça devait être en 6e. Puis j`ai pensé à l`année dernière. Et là, j`étais vraiment abattu ma Nana. Ce vide dont je te parle, c`étais ta place. Et il faut que quelqu`un le comble à nouveau. Il faut que tu revienne. J`ai parlé de la proposition de mon grand-père à ma mère. Ça a gueulé. Evidemment. Finalement, elle a accepté. Après les vacances de Noël, je plie bagages. Je ne sais pas ce que ça me fait. Je suis dans un état étrange. Pas heureuse, pas triste. Aujourd`hui j`ai commencé à ouvrir le calendrier de l`Avent. Pour le 1er Décembre, j`ai eu un petit cœur en chocolat. Est-ce un signe ? Est-ce que je pourrai bientôt recommencer à apprécier un peu ma vie ? Je l`espère. En tout cas, la fin des cours qui approche me réjouit. J - 19 avant d`être en VACANCES ! Je te conseille d`essayer de voir Marc pendant les vacances de Noël. Si, bien entendu, tu arrives à le joindre. Tu m`excuseras de ne pas répondre entièrement à ta lettre, je cours acheter des plantes pour le jardin avec Sybille (heureusement qu`elle est là). Je ne t`oublie pas. Au contraire. Je t`aime.

P.S : Apprécie ces quelques mots de Montaigne, que je trouve magnifique.
Si on me presse de dire pourquoi je l`aimais, je sens que cela ne se peut s`exprimer qu`en répondant
« Parce que c`était lui, parce que c`était moi. »

M.

Posté par Morgane et Laure à 16:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 septembre 2009

LETTRE 14 - ANNABELLE.

                                                                                                                                                                                                                                                                        Le 10 décembre.

Ma magnifique Mona,

je me rappelle en effet de ces jours qu'on a passé ensemble, et ça me manques. Je me rappelle de Thomas. Alors, pour ce que je vais te dire, assied-toi (bon mais ne t'inquiète pas) : Thomas est dans mon collège, et.. .dans ma classe ! Je me suis rappelé de lui en lisant ta lettre et, prise d'un doute, j'ai regardé nos vieilles photos de classe. Et je l'ai reconnu. On ne s'était pas vraiment parlé jusque là mais quand je suis arrivé au collège avec les photos, on est partis dans un fou rire qui a contaminé tout la monde. Toute notre bande, les pions, et même les autres élèves se marraient ! C'était incroyable, pour la première fois depuis une éternité je me suis sentis bien, et tu semblais être là à rire avec nous. Depuis, avec Thomas, on est super potes. Il est aussi très ami avec Marc, je vais essayer de lui en parler. Thomas, c'est un peu comme mon frère, étant donné que Tim ne peut pas vraiment remplir ce rôle, et que tu n'es pas là. Je suis contente que tu puisse aller chez ton grand -père, je suis sûre que ça va te faire du bien. Le changement apporte toujours de bonnes choses, même si il en enlève aussi beaucoup. Qu'as tu demandé pour Noël ? Pour moi, ce seras une guitare, et le nouveau Mario (je suis toujours aussi dingue du petit plombier rouge à moustaches, comme tu le vois). Je pense passer Noël avec mes amis, ça négocie ferme parce que Papa dit que Noël est une fête en famille. Il est gonflé parce que la famille commence à partir à vollo. Je ne comprend pas trop, tout devient froid et distant dans la maison sans que Tim et moi puissions comprendre pourquoi. Alors, je lui ai répondu que j'étais d'accord avec lui, même si j'ai plutôt envie de le passer dehors sur le pavé, à rigoler avec Thomas et à rêver de Marc. Tu te rappelle de ce Noël que nous avons fêter ensemble ? Nous sommes resté éveillées toute la nuit pour attendre le Père Noël. Malheureusement on s'est endormis une demi-heure et quand on s'est réveillées, les cadeaux étaient au pied du sapin. Le mystère restait entier. Quand on a été plus grandes, on a bien rigolé, parce que nos parents avait dû attendre qu'on s'endorme pour mettre les cadeaux. On leur en a fait voire de dures, les pauvres. Pour ma part ça continue. J'ai cru que j'allais me suicider quand j'ai vu que j'avais récolté un 2 en maths ! Heureusement, un 18 en rédaction a sauvé tout ça, mais n'empêche, je crois que je vais commencer à travailler un peu. Histoire de ne plus faire de gaffes.. . ah là là comme d'habitude tu avais raison ! Sur ce, ma Mona, je te laisse pour cause de Cosinus d'angle A (ne cherche pas). Je t'aime.

Annabelle.

Posté par Morgane et Laure à 18:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

13 septembre 2009

LETTRE 15 - MONA.

Le 14 Décembre.

Annabelle,

je n'ai pas reçue ton petit texto traditionnel ! Eh, oui, regarde bien la date.. C'est mon anniversaiiiiiiiiiiiiiiiiire ! J'espère que c'est juste que tu n'as plus de crédit, parce que si tu as oublié, je vais le prendre mal ! Ma mère m'as offert une très jolie valise. Je suis contente, mais je me demande si ce n'étais pas juste un sous-entendu pour me faire culpabiliser de mon départ (je te rappelle qu'après les vacances, je migre chez mon grand-père, dans la banlieue de Paris). Ce dernier m'as envoyé par la poste, un combi-short bleu super chouette, je le porte aujourd'hui. Sybille m'as offert un long collier de perles en bois vertes. J'ai passé l'après-midi avec elle, on est allée dans la petite forêt, on a parlé pendant plusieurs heures. Puis elle m'as payé un café crême (eh oui, il faut bien se réchauffer en cette période de l'année - et surtout ici, mais tu ne connais que trop bien cela). Je suis rentrée vers 21H, et j'ai dîné avec ma mère. J'ai eu droit à mon gâteau glacé préféré - celui au chocolat et à la crême de marron dont tu raffoles également. Il est maintenant 23H07, et je réponds à ta dernière lettre (un peu en retard, les profs se déchaînent à l'approche de Noël). Ça m'as trop étonnée pour Thomas, puis je me suis rappelée qu'il avait déménagé lui aussi à Paris, en 5e. Dis donc, tu perds la mémoire ma vieille Nana ! Tu ne l'as même pas reconnu ? Et lui, il était timide, ou dans le même cas que toi ? En tout cas, tout est bien qui finit bien entre vous ! Tu me demandes ce que je voudrais pour Noël. Alors je n'ai pas trop d'idées, si ce n'est de passer de bonnes vacances avec Sybille, et de ne pas trop m'ennuyer à la montagne avec ma mère. J'aimerais aussi te revoir, je pense que ce sera possible pour les vacances de Février, et puis, vu que je serai dans la banlieue, je pourrais toujours passer un week-end chez toi. J'ai une idée quand même, j'aimerais bien un ordinateur portable, comme je serais chez mon grand-père et qu'il ne me prêtera pas le sien, et puis je pourrai l'emmener un peu partout. C'est très très cher, donc je ne m'attends pas à un miracle, mais on ne sait jamais ! Et toi, je vois qu'une guitare ne te suffit pas; il t'en faut une autre ! Tu veux une guitare électrique cette fois, c'est ça ? Quant au jeu de Mario, avec mes maigres économies, je ne pourrai pas te l'offrir, mais à Bordeaux, je te trouverais surement un petit truc. Je pense que l'hiver vous as rendu morose, toi et ta petite famille. Je ne vois pas d'autres solutions, vous qui êtes toujours très famille, et toujours joyeux ! Je suis sûre que ça va passer. Je dois évidemment le prendre au second degré ton " suicide pour un 2 en maths " mais quand même Annabelle, tu devrais éviter de dire des trus pareilles. Si ta résolution du Nouvel An est de " bosser un peu " comme tu dis, je suis de tout coeur avec toi. Même si j'ai besoin, moi aussi de soutien, car je ne gère plus du tout l'histoire-géo. Ma moyenne va sûrement être de 7, et je ne suis pas très fière.. Enfin, j'espère que le joli programme avec Sybille ne va pas être annulé par ce saleté de bulletin trimestriel ! Et que toi non plus, ça ne vas pas gâché tes vacances.. Bref, il est maintenant 23H41, je crois que je ne vais pas tarder à me coucher. A bientot j'espère, je t'aime.

Miss Anniversaire.

Posté par Morgane et Laure à 16:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2009

LETTRE 16 - ANNABELLE.

Le 22 décembre.

Ma Mona,

désolée ! C'est le seul mot qui me vient. Car, oui, j'ai complètement oublié ton anniversaire. En plus de ça, je n'ai même pas d'excuses, si ce n'est que j'avais la tête ailleurs, là-bas, dans les nuages. Ajouté à cela qu'une fois ta lettre reçue, je n'avais plus de forfait sur mon portable pour te souhaiter un bon anniversaire en retard. Je sais, c'était pourtant au début du mois, mais j'ai tout oublié parce que je téléphone régulièrement à Thomas. On se dit tout, c'est comme un second petit frère. Ou devrais-je dire plutôt un grand frère car il est né plus tôt que moi mais mesure plus d'1m80. Je sais, il a bien grandit par rapport à la primaire où il faisait une demi-tête de moins que nous ! Par rapport au baiser, non il n'a pas été timide, il a éclaté d'un grand rire, tout comme moi. Je crois que lui aussi, il n'avait pas apprécié cette expérience ! Pour en revenir à ton anniversaire, je vois que tu as eu des cadeaux sympas, le meilleur étant sans doute le délicieux gâteau qui m'a mis l'eau à la bouche. Mon cadeau à moi est dans son colis, à côté de ma main. Je vais juste te donner quelques indices : il y en a deux, fait par moi-même, un musical et un racontant une histoire. Tu verras, j'espère qu'ils te plairont. Toujours en parlant de cadeaux, tu demandes un ordinateur pour Noël et je te comprend : maintenant que j'ai le mien, je ne peux plus m'en passer ! Je suis une accro à la nouvelle technologie : le téléphone, l'internet, l'MP3, etc. Tant de moyens de s'évader et par dessus tout de ne pas s'ennuyer. Pour qu'on se voit au vacances de Février, j'aimerais énormément que ça se fasse, en effet ça sera plus simple puisque tu seras chez ton grand-père. Rapport à la guitare que j'ai demandé à mes chers parents, oui c'est une guitare électrique. Et puis avec mes futures économies, je m'achèterai une guitare acoustique. Je sais, je sais. Mais que veux-tu, chaque fois que je veux apprendre un morceau que j'adore je suis obligé de le faire sur ma guitare classique alors que l'électrique ou l'acoustique serait plus recommandables. C'est frustrant. Je vais suivre tes conseils, et essayer de plus bosser. Enfin en tout cas, je vais me remettre à écouter en cours. Et à faire mes exercices. Il en faut peu pour remonter une moyenne, crois moi. Thomas vient de m'appeller. Il a eu Marc au téléphone, et celui-ci vient de plaquer une fille avec qui il était sortit. Mais tu sais quoi ? Je m'en fiche. Je ne ressens plus rien. C'est les vacances et je me dis que Marc vit sa vie, ailleurs, loin de la mienne. C'est ainsi pour les 7 milliards d'habitants sur terre, alors pourquoi s'en faire ? Sur ces 7 milliards, j'en trouverai bien un qui m'ira. J'ai encore le temps. Je passe les deux prochains jours chez Thomas. Il a rencontré plusieurs personnes récemment. Je vais t'éclairer : Thomas sent un doute s'insinuer en lui, et il n'est plus sûr d'être attirée par les filles . Il est en pleine crise d'identification et je me dois d'être à ses côtés. Je suis contente que ça soit les vacances. Plus de contraintes, plus de devoirs, plus d'endurance dès le matin, à courir dans le vent glacial, à ahaner comme des bêtes sauvages. Ces salauds de profs veulent nous faire mourir d'une pneumonie et également de stress à force de nous répéter «  Plus que 7 mois avant le brevet, plus que 7 mois ! ». Lâchez-nous, bon sang, laissez-nous vivre. Thomas fait une grande fête pour Noël, j'échappe donc au repas de famille qui sera on ne peut plus macabre. Je plains Timothy. Papa n'a rien dit quand je lui ai dit que j'étais invitée. C'est étrange comparé à sa réaction la première fois que je lui en avait parlé. Maman, elle, a juste dit oui, comme ça, avant d'aller s'enfermer dans la chambre. Je ne comprend plus, mais j'espère que c'est toi qui a raison Mona : l'hiver nous éloignent. J'espère retrouver ma famille joyeuse et unie au retour du printemps, avec les bourgeons. Mais, hélas, de nombreux mois nous attendent encore, alors ne nous emballons pas. J'espère que tes vacances seront bien avec ta mère, puis Sybille. Je t'aime.

Nana.

Posté par Morgane et Laure à 18:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LETTRE 17 - MONA.

Le 23 Décembre.

Ma-Nana-chérie-que-j'aime,

je suis dans le petit bled paumé (je sais, ça ne change pas grand-chose à d'habitude) des Pyrénées avec ma mère. Malgrès ce qu'elle espérait, l'ambiance entre nous est glaciale. Et ça ne s'arrange pas. Tous les jours, elle me propose des choses totalement inintéressantes à faire. Aujourd'hui, nous avons pris le télésiège pour admirer une soi-disante magnifiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiique vue. Arrivée en haut, nous ne voyions même plus le bout de nos chaussures. Nous sommes réstées trois quart d'heures à attendre que le vent se calme pour pouvoir redescendre, car le télésiège était bloqué. Nous nous étions réfugiées dans la SEULE petite boutique de 4m² du pic. Nous caillions grave, et étions morte de faim. La vieille femme qui tenait la buvette ne pouvait rien nous offrir, si ce n'est un stylo en forme de ski. Nous sommes rentrées, encore plus fatiguées et déprimées que le matin même. Pour répondre à ta lettre, je m'en fous que tu ne m'ai pas souhaité un joyeux anniversaire. Mais ça m'as tellement manqué la soirée démente qu'on se faisait lors de nos anniversaire, j'étais dégoûtée. Pourquoi la vie (ou plutôt ta mère) as-t-elle décidée de nous séparer ? Je suis contente que tu ai oublié Marc, si il ne t'as pas recontacté depuis son déménagement, il n'en vaut vraiment pas la peine ! Tu vas partir sur de nouvelles bases, et peut-être rencontreras-tu le " PRINCE CHARMANT " ! [C'est moi qui dit ça ? - Le comble !] Rapport à Thomas, j'espère que tu vas l'aider. Le pauvre, il en a de la chance de t'avoir. Parce que ses potes ne doivent pas réagir sympatôchement. Comme je ne pense pas avoir une lettre de toi avant le 25, je te souhaite un super Noël ! Et je pense fôrt à toi pour que tu aies ta guitare électrique. Je t'aime à la folie.

M.

Posté par Morgane et Laure à 21:12 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2009

LETTRE 18 - ANNABELLE

Le 7 janvier.

Mona,

joyeux Noël et surtout, BONNE ANNÉE ! Je te souhaite tous mes vœux de bonheur. J'ai pensé à toi, à ce nouvel an bien pourri que j'ai passé avec mes parents. Mais tu sais quoi ? Il m'est arrivé des trucs dingues ! J'en reviens toujours pas. Comment a été ta rentrée ? Ça se passe bien chez ton grand-père ? Tu as eu quoi finalement pour Noël ?

Donc, j'en viens à mes vacances. Un truc de fou. La fête chez Thomas, pour Noël, a été géniale. On devait être une cinquantaine, et la soirée a duré de 19h à 3h du matin. Je suis restée dormir chez lui (mes parents ont bien voulu, de toute façon je leur ai expliqué qu'il était gay - bien qu'il n'en soit encore pas tout à fait sûr). Imagine une maison entière occupée uniquement par des adolescent de 14 à 16 ans, le soir de Noël, bien décidés à s'éclater. Le plus drôle, ça a été à minuit quand on a ouvert les cadeaux. On s'est tous offert des trucs incroyables ! Et puis, Thomas avait invité Marc. Oui. Et il est resté avec moi toute la première partie de soirée. Sauf que le fait de le revoir ne m'a rien fait. Je regardais ses yeux si beaux, mais mon cœur ne bondissait plus. Je ne l'aime plus ! A un moment, juste avant l'ouverture des cadeaux, on avait tout les deux bien bu et il m'a embrassé sur un slow mais je l'ai repoussé, plus durement que j'aurai voulu. Tu sais que je ne suis pas vraiment délicate dans ce genre de situation. Il est partit et je l'ai vu traîner avec d'autres filles, j'étais contente. Un garçon, qui est nouveau au collège, et que Thomas connaissait déjà était invité et on a bien discuté, il s'appelle Romain. Romain, il est presque aussi beau que Thomas. Mais je n'arrive pas trop à cerner sa personnalité. En fait, je trouve qu'il nous ressemble moralement. Oui, on dirait nos deux personnalités mélangées. Tu imagines.. Je me sens plutôt bien avec lui et ses yeux sont pleins de nuances qui changent en fonction du temps ou de son humeur, je ne sais pas.

J'ai hâte d'avoir de tes nouvelles, raconte-moi tes vacances avec Sybille. Tu me manques, j'aimerai qu'on se voit mais l'ambiance à la maison ne s'améliore pas. Loin de là. Je t'aime.

Nana.

Posté par Morgane et Laure à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,